Le procédé cryogénie - Service de nettoyage cryogénique - Industrie et BTP

Aller au contenu

Menu principal :

Le procédé cryogénie

Un procédé qui n'offre que des avantages:
le nettoyage cryogénique




Le nettoyage cryogénique qu'est-ce que c'est ?

Le nettoyage cryogénique est un procédé de nettoyage tout en douceur et non-abrasif. Il utilise le froid comme agent de propreté grâce à l'utilisation de la glace carbonique, c'est-à-dire du CO2 conditionné à – 78,5° sous forme de petits blocs de glace de 3,5 mm de diamètre (des “pellets”). Ce procédé est rapide, économique, écologique et sans danger, car la glace carbonique est un élément naturel, non toxique et ininflammable.


Comment ça marche ?

Ces blocs de glace carbonique remplacent les agents de décapage traditionnels comme le sable, l’eau, le verre et le plastique. Ils sont projetés sur les surfaces à traiter à l'aide d'air comprimé à une vitesse supersonique : la force de ce choc thermique a un effet décapant sur les diverses saletés.

Attention:
il ne s'agit pas d’une invention farfelue ! C’est un concept de haute qualité qui est amené à devenir la référence dans les dix, vingt prochaines années. Le nettoyage par cryogénie est une technologie d'avenir, optimale, rapide et sans risque pour l'environnement.


Pourtant, je sais que tout le monde ne répondra pas à mon offre. C’est pourquoi je veux vous expliquer en détail ce qu’est la cryogénie. Après, c’est vous déciderez. Mais vous aurez fait votre choix en toute connaissance de cause.  



Le nettoyage cryogénique, c'est la combinaison de trois effets :

L'Energie cinétique:
l'impact des pellets propulsés avec puissance par air comprimé a un effet décapant sur la matière à traiter.

Le Choc thermique:
Sous l'effet de la basse température (-78,5°), les saletés se fragilisent, se contractent, se fissurent et se détachent du support.

La Sublimation:
au moment de l'impact, la glace carbonique se réchauffe et passe de l'état solide à l'état gazeux, en prenant 400 à 700 fois son volume !
   

Résultat:
Les éléments secs se fissurent en petits flocons qui peuvent être aspirés. Les éléments humides (huile ou graisse) sont emportés dans le jet d'air comprimé de la même manière qu'un jet d'eau haute pression.



 
Retourner au contenu | Retourner au menu